Congrès des maires : la grogne des élus malgré les efforts du président

Valérie Astruc se trouve en direct du palais de l'Élysée pour commenter le discours d'Emmanuel Macron durant le Congrès des maires ce jeudi 23 novembre.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Dans son discours au Congrès des maires ce jeudi 23 novembre, Emmanuel Macron a dévoilé sa stratégie pour les collectivités locales sans céder sur les économies qui leur sont demandées. "Certes, sur la forme, Emmanuel Macron a bien cherché à renouer avec les maires. Certes, il a fait un mea culpa sur le manque de concertation. Mais sur le fond, rien n'est fait pour rassurer", observe Valérie Astruc.

Menace de boycott

Les mesures annoncées ne sont pas toutes populaires aux yeux des maires. "Maintien du plan de 13 milliards d'euros d'économie. Il promet à nouveau que la suppression de la taxe d'habitation sera compensée, mais sans dire comment ni avec quels moyens. Enfin, il annonce cette refonte des impôts locaux avec, à la clé, l'autonomie fiscale. Mais cette autonomie entre justement en contradiction avec cette fameuse suppression de la taxe d'habitation. Rien ne dit que la grogne des maires va se dissiper. D'ailleurs, ils maintiennent leurs menaces de boycotter la Conférence des territoires prévue mi-décembre", rapporte la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron à l\'Elysée, le 22 novembre 2017.
Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 22 novembre 2017. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)