Communes : maîtrisent-elles leurs dépenses ?

Les collectivités territoriales sont appelées à faire des économies. Les plus petites communes comme Joigny (Yonne) ont cependant du mal à restreindre leurs dépenses.

France 3

À Joigny, dans l'Yonne, les dépenses de personnels ont augmenté en 2017 après des années de baisse avec plus 5% en un an. La plus grosse dépense de la mairie concerne deux recrues pour la police municipale. Ce coût supplémentaire représente 60 000 euros par an. La mairie a le plus recruté dans une crèche, pour un coût supplémentaire de 70 000 euros par an. Nicolas Soret, le président de la communauté de commune, assume cette dépense. "La politique locale ne peut pas être qu'une ligne comptable vue par la Cour des comptes, c'est aussi de l'humain et des services à rendre", explique-t-il.

Des frais de personnels difficiles à réduire

Il y a cependant des embauches dont il aurait aimé pouvoir se passer. En effet, l'État transfère de plus en plus de compétences à sa commune, comme une étude d'urbanisme par exemple. Alors quand la Cour des comptes critique les dépenses des petites communes, l'élu se fâche : "On a du mal à vivre une fois par an d'être pointé du doigt comme étant des mauvais gestionnaires". La commune n'a pas renouvelé certains contrats, mais cela n'a pas suffi, les frais de personnels ont augmenté de 300 000 €. L'opposition conteste l'emploi de ce budget. Dans les villes de moins de 30 000 habitants, les dépenses en personnel ont augmenté presque deux fois plus vite en 2017 que dans les grandes agglomérations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un personnage sur des pièces de monnaie et des billets.
Un personnage sur des pièces de monnaie et des billets. (MAXPPP)