Budget : première bataille dans le grand bain politique pour la nouvelle ministre des Sports

En fonction depuis moins d'une semaine, la nouvelle ministre des Sports a jugé, dimanche 9 septembre, très brutale la lettre de cadrage de Matignon. Des économies drastiques sont annoncées sur le budget de son ministère.

Voir la vidéo
France 3

Roxana Maracineanu vient à peine d'être nommée ministre des Sports qu'elle baigne déjà dans le grand bain politique. L'ancienne nageuse sait que Matignon envisage de supprimer 1 600 postes au sein de son ministère. Alors dimanche 9 septembre, la nouvelle venue au gouvernement a tenté de contre-attaquer : "Cette annonce est vraiment très brutale et ce n'est pas les bons mots qui ont été employés. Les solutions que l'on a envisagées de notre côté, essayer de plaider notre cause et nous en sortir par le haut le mieux possible".

Réunion à Matignon lundi

Si la ministre veut négocier avec Matignon, c'est parce qu'elle perçoit la colère du monde du sport. Alors que la France s’apprête à accueillir les Jeux olympiques, le fait de supprimer des postes d’entraîneurs ou de formateurs reconnus est perçu comme un manque d'ambition. Alors Matignon est-il déterminé à réduire le budget du plus petit de ses ministères ? Dimanche matin, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a tenté de calmer le jeu et appelé à négocier. Et Roxane Maracineanu aura l'occasion d'affûter ses arguments lundi 10 septembre. Elle sera reçue par Édouard Philippe à Matignon.

Le JT
Les autres sujets du JT
La nouvelle ministre des Sports, Roxana Maracineanu, quitte l\'Elysée, le 5 septembre 2018.
La nouvelle ministre des Sports, Roxana Maracineanu, quitte l'Elysée, le 5 septembre 2018. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)