Budget : les inquiétudes de la ministre des Sports

Alors que la France vient d'obtenir l'organisation des Jeux olympiques de 2024, 1 600 suppressions de postes ont été annoncés dimanche 9 septembre, au ministère des Sports. La nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu a créé la surprise en assurant chercher des solutions. 

Voir la vidéo
France 3

Roxana Maracineanu vient à peine d'être nommée ministre et elle baigne déjà dans le grand bain politique. L'ancienne nageuse le sait, Matignon envisage de supprimer 1 600 postes au sein de son ministère. Alors dimanche 9 septembre au matin, la nouvelle venue au gouvernement tente de contre-attaquer : "Cette annonce est vraiment très brutal et ce n'est pas les bons mots qui ont été employés. Les solutions que l'on a  envisagé de notre côté, essayer de plaider notre causes et nous en sortir par le haut le mieux possible". 

La colère du monde du sport

Si la ministre veut négocier avec Matignon, c'est parce qu'elle perçoit la colère du monde du sport. Alors que la France s’apprête à accueillir les Jeux olympiques, supprimer des postes d’entraîneurs ou de formateurs reconnus est perçu comme un manque d'ambition. Alors Matignon est-il déterminé à réduire le budget du plus petit de ses ministères? Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux souhaite calmer le jeu et appelle à négocier. Et Roxane Maracineanu aura l'occasion d’affûter ses arguments lundi 10 septembre au matin. Elle sera reçue par Edouard Philippe à Matignon. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Roxana Maracineanu, lors de sa prise de poste au ministère des Sports, le 4 septembre 2018.
Roxana Maracineanu, lors de sa prise de poste au ministère des Sports, le 4 septembre 2018. (MAXPPP)