Autoroutes : un rapport accablant

Un rapport de la Cour des comptes affirme que l'État est trop généreux avec les sociétés d'autoroute. 

FRANCE 2

Attention, travaux ! Élargissement des tronçons, automatisation des péages, rénovation d'aires de repos. Suite à un contrat passé avec l'État en 2015, les sociétés d'autoroute ont financé de nouveaux travaux qui s'élèvent à 3,2 milliards d'euros. En échange, l'État a rallongé la durée des concessions : elles passent de un à trois ans. Selon la Cour des comptes, cela rapporterait 15 milliards d'euros à ces sociétés sans compter les travaux. Cinq euros sont gagnés pour un euro investi.

Pour certains parlementaires, cet argent devrait revenir à l'État. "Ce n'est pas possible que cette entreprise publique qui fonctionnait très bien, on l'ait bradée", s'offusque Alain Fouché, sénateur centre droit de la Vienne. 

Une compensation trop généreuse 

Il estime que "les pouvoirs publics (apparaissent souvent) en position de faiblesse". Les ministres actuels répondent à ce rapport en expliquant qu'il sera possible de mettre en place "un dispositif de modération des tarifs des péages, de réduction de la durée de la concession... lorsque les résultats excèdent les prévisions initiales". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des automobilistes attendant à un péage. 
Des automobilistes attendant à un péage.  (FRED DUFOUR / AFP)