Braderie de Lille : quand les coquilles de moules se transforment en carrelage et en mobilier urbain

Une start-up du Nord donne une seconde vie aux coquilles de moules consommées pendant la braderie de Lille.

Une montagne de coques de moules à Lille en septembre 2004.
Une montagne de coques de moules à Lille en septembre 2004. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Que faire des montagnes de coquilles de moules dans les rues de Lille ? Alors que la célèbre braderie de Lille débute samedi 31 août, près de 400 tonnes de moules-frites vont être englouties par les visiteurs durant le week-end, générant ainsi 200 tonnes de coquilles bonnes à jeter.

Des déchets qui partent habituellement à la poubelle mais depuis l'année dernière, une start-up du Nord, Etnisi, s'est mis en tête de donner une deuxième vie à ces déchets, en les recyclant sous différentes formes explique son fondateur.

On a fait du carrelage mural, 20 cm par 20 cm, on en a fait des pots pour des bougies, des pots à crayon ou encore du mobilier pour les restaurateurs.Espérance Fenzyfranceinfo

Il a récolté quatre tonnes de moules l'année dernière à la braderie de Lille. Cette année, il renouvelle l'opération mais présente aussi le résultat, qui peut parfois dérouter. "C'est assez drôle, tout le monde a le réflexe de sentir les produits, de demander si ça va sentir le déchet, ce qui n'est pas du tout le cas", s'amuse le fondateur.

Des dalles de carrelage fabriquées en coquilles de moules par la start-up Etnisi.
Des dalles de carrelage fabriquées en coquilles de moules par la start-up Etnisi. (RADIO FRANCE)

La start-up Etnisi s'est aussi associée à la communauté d'agglomération de la Baie de Somme. Cet été, ils ont mené un test auprès de huit restaurateurs volontaires et ont ainsi récoltés 21 tonnes de moules.

Cette opération baptisée "tricoquille" présente un intérêt non négligeable pour la collectivité. "Aujourd'hui les coquilles partent en enfouissement, avec un coût qui est non-négligeable, explique Laurent Lebon en charge de ce projet, "donc on a plutôt intérêt, pour le contribuable, à réduire nos déchets de façon à réduire la facture du coût de traitement des déchets". Cette opération est donc une belle démonstration d'économie circulaire.

Les coquilles de moules de la braderie de Lille recyclées - Reportage de Benjamin Mathieu
--'--
--'--