Cet article date de plus de cinq ans.

Bouygues : l'offre de rachat de Numéricable-SFR rejetée

Le conseil d'administration de Bouygues Télécom a décidé de ne pas donné suite ce mardi à l'offre de rachat de Numericable-SFR. Cette offre avait provoqué une levée de boucliers de la part du gouvernement un peu plus tôt dans la journée.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le groupe Bouygues a été fondé en 1952 par Francis Bouygues, père de l'actuel directeur Martin Bouygues © MaxPPP)

Dans un communiqué paru ce mardi soir, le conseil d'administration de Bouygues annonce qu'il a repoussé l'offre faite par Altice, la maison-mère de l'opérateur Numéricable-SFR, pour racheter sa filiale Bouygues Télécom. "L'offre représente un risque d'exécution important qu'il ne revient pas à Bouygues d'assumer, en particulier en matière de droit à la concurrence, " précise le communiqué.

"Un danger pour l'emploi" estimait le PS 

Un peu plus tôt dans la journée, le Parti socialiste avait estimé que cette offre de rachat de 10 milliards d'euros constituait un "danger pour l'aménagement du territoire, l'emploi et le pouvoir d'achat ". Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron avait rencontré en début de semaine à Bercy le président d'Altice Patrick Drahi pour connaître les conséquences qu'entraînerait un rachat. 

Dans le communiqué paru ce mardi, le conseil d'administration de Bouygues assure avoir apporté une "grande attention aux risques sociaux liés à une telle opération". Les membres du CA ont aussi estimé être "bien placé pour bénéficier de la croissance du marché ".

"Une décision sage qui nous convient très bien" délégué CFDT

Du côté des salariés, cette annonce a été accueillie positivement. "C'est un soulagement parce que les salariés étaient sur les nerfs. C'est une décision sage qui préserve les emplois et qui nous convient très bien ," a réagi Azzam Ahdab, délégué syndical CFDT chez Bouygues télécom. L'opérateur compte 7.500 salariés.

"C'est un soulagement" Azzam Ahdab, délégué syndical CFDT chez Bouygues Télécom
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.