Cet article date de plus de neuf ans.

Fillon estime à "dix milliards d'euros" les besoins des banques pour se recapitaliser

Le premier ministre a bien précisé que les établissements français ne feraient pas appel aux fonds publics.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le premier ministre, François Fillon, lors d'une visite officielle à Tokyo (Japon), le 22 octobre 2011. (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

Les recapitalisations bancaires en France s'élèveront à une dizaine de milliards d'euros, a estimé François Fillon mardi 25 octobre à l'Assemblée nationale. Selon le premier ministre, les banques ne devraient pas avoir besoin de fonds publics pour renforcer leurs fonds propres, comme l'avaient déjà annoncé plusieurs patrons.

"Les banques françaises doivent pouvoir se recapitaliser sans avoir besoin de demander l'aide des finances publiques", a précisé François Fillon. Ce montant correspond à peu près à celui donné par le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer. Il avait estimé lundi que "le chiffrage français serait moins d'une dizaine de milliards" d'euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Marchés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.