Bloctel, service gratuit d'opposition au démarchage téléphonique : mode d'emploi

La liste opposition téléphonique Bloctel entre en service ce mercredi. Elle permet aux particuliers d'inscrire gratuitement leurs numéros de téléphone sur une liste d'opposition au démarchage téléphonique. Et cette fois, les entreprises vont devoir se conformer à cette liste, sous peine d'une amende de 75.000 euros.

(Le nouveau service d'opposition au démarchage téléphonique, Bloctel, mis en place par le gouvernement suite à la loi Consommation, entre en service ce mercredi © Maxppp)

Pour signifier que l'on ne veut plus d'appels commerciaux indésirables il faut inscrire sur une liste nos numéros de fixe ou de portable. Pas plus de huit en tout.  Cette démarche, totalement gratuite, s’effectue sur le site bloctel.gouv.fr

 Une fois les numéros inscrits, le site envoie sous 48 heures un premier mail de demande de confirmation, puis un second comportant le numéro d'inscription.  Ensuite, il faut attendre 30 jours, le temps laissé aux entreprises pour nettoyer leurs fichiers clients. Une vérification qu'elles devront effectuer tous les mois. Les numéros inscrits sur Bloctel seront protégés du démarchage téléphonique pendant trois ans renouvelables.  

Quelques exceptions

Précisions importantes, ça ne s'applique pas aux entreprises avec lesquelles nous avons des relations contractuelles. Même chose pour les éditeurs de presse, instituts de sondage et associations caritatives. En dehors de ces exceptions, si les appels commerciaux indésirables continuent, un formulaire de réclamation sera à remplir sur le site. Les entreprises fautives risquent 75.000 euros d'amende. Notez enfin qu'en cas de difficulté à se connecter au service via internet, le consommateur peut s'inscrire par courrier en adressant ses nom et prénom, adresse et numéros à inscrire sur la liste à l'adresse suivante : Société Opposetel, service Bloctel, 6 Rue Nicolas Siret 10 000 Troyes 

A LIRE AUSSI ►►► Le particulier va pouvoir s'opposer au démarchage téléphonique