Bitcoin : la monnaie virtuelle inquiète

Le développement rapide de la monnaie virtuelle à travers le monde commence à inquiéter certains pays. La Corée du Sud a menacé de débrancher les plateformes d'échange. Malgré les risques d'effondrement, l'engouement est toujours là.

C'est une drôle de boutique qui s'est ouverte dans le centre de Paris, et elle ne désemplit pas. La maison du bitcoin reçoit des centaines de clients chaque jour. Pas de billet, pas de pièces sonnantes et trébuchantes, le bitcoin est une monnaie totalement virtuelle. Elle rencontre de plus en plus de succès en France, il faut dire que la courbe de sa valeur a de quoi faire rêver. 80 euros l'unité il y a quatre ans, elle est montée à plus de 16 600 euros au mois de décembre dernier.

Des dangers

On peut également en acheter sur son téléphone en quelques clics, grâce à des applications. L'univers du bitcoin attire même désormais des investisseurs. Mais il a aussi ses détracteurs. Le monde de la finance classique dénonce le danger de cette monnaie virtuelle. Selon lui, elle ne repose pas sur l'économie réelle. Le risque est l'effondrement. Pire, le bitcoin peut servir à financer des trafics en tout genre. En contournant le système bancaire, les activités payées avec cette monnaie ne sont pas traçables. Cette monnaie ne vit que sur internet, mais désormais des boutiques acceptent la monnaie virtuelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bitcoin : une monnaie populaire, tentante et dangereuse.
Le bitcoin : une monnaie populaire, tentante et dangereuse. (SASCHA STEINBACH / EPA)