Cet article date de plus de trois ans.

Bien à vous : des meubles à tout faire

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Bien à vous : des meubles à tout faire
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Avec "Bien à vous", le nouveau rendez-vous hebdomadaire de France 2, nos journalistes vous apportent des conseils et des solutions pour améliorer votre quotidien. Le but ? Mettre en avant des initiatives et des bonnes idées prises à l'échelle d'un quartier, une rue ou d'une famille, qui mériteraient d'être dupliquées. 

"Là, on récupère des pieds de meubles qui vont servir de porte-manteaux, de jeux de quilles sur la plage. L'objectif, c'est de réduire les déchets et de sensibiliser les citoyens au réemploi des matières", explique Julien Duranceau, chiffonnier des temps modernes. Autour de lui, toute une activité s'est développée. Un atelier d'ébénisterie, de l'insertion de travailleurs handicapés, et de la sensibilisation auprès des particuliers. À La Rochelle (Charente-Maritime) et dans sa périphérie, chaque année, 38 000 tonnes de déchets sont déposés par les particuliers. Des gravats, du plastique, et des bois en tous genres. 

"Un chêne, ça met 80 ans à pousser, c'est la vie d'un homme"

Première étape : la déchetterie. C'est ici que depuis quatre ans Julien Duranceau récupère l'essentiel de sa matière première. Aujourd'hui, il a trouvé "des super pieds de table pour faire des jeux de quilles". "Un chêne, ça met 80 ans à pousser, c'est la vie d'un homme on dit. Il y a plus de valeur ajoutée à faire de ce pied de meuble un jeu de quilles pour jouer sur la plage en famille qu'à le laisser dans la benne et qu'il parte broyé pour finir en copeaux", ajoute-t-il. L'association de Julien Duranceau, La Matière, a permis de créer trois emplois. Les autres sont stagiaires ou bénévoles. En quatre ans, l'association a recyclé plus d'une centaine de tonnes de bois. C'est l'équivalent de 30 chênes, l'un des arbres les plus précieux. Ici, rien ne se perd, tout se transforme. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.