Cet article date de plus de huit ans.

Ayrault annonce le rétablissement de l'indexation du barême de l'impôt sur le revenu

Le rétablissement de cette indexation était une proposition de François Hollande, en avril 2012, lors de la campagne présidentielle. Mais il avait dû y renoncer car le gouvernement était en quête de recettes fiscales pour boucler le budget 2013.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'indexation du barème de l'impôt sur le revenu sera rétablie dès 2014, a indiqué le premier ministre Jean-Marc Ayrault, à Paris, le 27 août 2013.  (JOEL SAGET / AFP)

"L'indexation du barème de l'impôt sur le revenu sera rétablie [en 2014], alors qu'elle avait été supprimée par nos prédécesseurs." Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault l'a annoncé, mardi 27 août, alors qu'il présentait la réforme des retraites. De quoi s'agit-il ? Le Monde expliquait, en 2012, que l'indexation fait "progresser les revenus minimum et maximum de chaque tranche du montant de l'inflation chaque année, afin de ne pas pénaliser les salariés dont les revenus auraient été revalorisés en fonction de la hausse des prix. Un ménage dont les revenus progressaient au même rythme que cette dernière restait donc dans la même tranche et payait le même montant chaque année".

Concrètement, cette année, le gel du barème a pour conséquence une augmentation générale de 1,2% de l'impôt sur les revenus perçus en 2012, sauf pour les deux premières tranches qui bénéficient d'une décote.

Le rétablissement de cette indexation était une proposition faite par François Hollande, en avril 2012, lors de la campagne présidentielle. Mais il avait dû y renoncer car le gouvernement était en quête de recettes fiscales pour boucler le budget 2013.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.