Axel Weber, président de la Bundesbank, quittera ses fonctions le 30 avril a annoncé vendredi le gouvernement allemand

Il quitte ses fonctions "pour des raisons personnelles", ce qui semble l'exclure de la course à la présidence de la Banque centrale européenne.Des rumeurs circulaient affirmant que l'actuel président de la Bundesbank, candidat de Berlin pour succéder à Jean-Claude Trichet, avait renoncé à briguer la présidence de la BCE.

Axel Weber, actuel président de la Bundesbank, le 17 décembre 2010.
Axel Weber, actuel président de la Bundesbank, le 17 décembre 2010. (AFP)

Il quitte ses fonctions "pour des raisons personnelles", ce qui semble l'exclure de la course à la présidence de la Banque centrale européenne.

Des rumeurs circulaient affirmant que l'actuel président de la Bundesbank, candidat de Berlin pour succéder à Jean-Claude Trichet, avait renoncé à briguer la présidence de la BCE.

Le mandat de Jean-Claude Trichet à la présidence de la BCE arrive à échéance fin octobre 2011.

Semblant accréditer l'hypothèse d'une renonciation d'Axel Weber, Christine Lagarde avait fait part, jeudi, de sa "surprise" et de sa stupéfaction.

Selon le communiqué du porte-parole de Mme Merkel, vendredi,

"La chancelière et le ministre des Finances ont pris connaissance de cette décision et respectent les raisons personnelles" du président de la Bundesbank.

"Sa succession sera annoncée au cours de la semaine prochaine", conclut ce communiqué très sec, dans lequel ne figure aucune formule consacrée louant le travail du président de la Bundesbank.