Écologie : Ouverture du Salon de l'Automobile dans un climat de suspicion

 Le Salon de l'automobile a été inauguré ce vendredi 30 septembre au matin à Paris par le Premier ministre Manuel Valls, c'est une fête populaire, mais qu'en est-il de la part consacrée à l'écologie ?  

Laurent Desbonnets est en direct du Salon de l'automobile à Paris, il raconte que ce Mondial s'ouvre dans un climat de suspicion autour du diesel. "On est ici tout juste un an après le début du scandale des moteurs truqués chez Volkswagen. On le constate sur tous les stands, tous les constructeurs tentent désormais de montrer ici qu'ils font des efforts pour lutter contre la pollution avec des niveaux d'émissions, de particules de CO2 affichés en grand."

Fraude

Volkswagen était le symbole de la réussite allemande, l'empire automobile devenu synonyme de fraude aux tests antipollution. Un an de scandale, plus de 10 milliards d'euros de perdus et une réputation entachée pour les clients. Volkswagen a compris qu'il y avait une faille dans les tests officiels, parce que les voitures roulent sur des tapis roulants à des rythmes spécifiques, ils ont mis au point un système de triche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Mondial de l\'Automobile 2016.
Le Mondial de l'Automobile 2016. (IBO/SIPA)