DIRECT. Le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, démissionne

En deux jours, le titre a perdu 35% de sa valeur. 

Le président du directoire de Volkswagen, Martin Winterkorn, a présenté sa démission, mercredi 23 septembre 2015, alors que le groupe est englué dans un scandale de fraude aux contrôles américains antipollution.
Le président du directoire de Volkswagen, Martin Winterkorn, a présenté sa démission, mercredi 23 septembre 2015, alors que le groupe est englué dans un scandale de fraude aux contrôles américains antipollution. (DANIEL ROLAND / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Il était en sursis. Le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, a présenté sa démission, mercredi 23 septembre, alors que les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour le constructeur allemand, visé par une enquête préliminaire de la justice allemande.

La justice allemande a ouvert une enquête préliminaire sur les moteurs truqués de Volkswagen, indique le parquet de Brunswick. A ce stade, il s'agit de procéder à une "collecte et examen de toutes les informations et de l'examen de plusieurs plaintes" déposées contre le constructeur, depuis le début de l'affaire.

Après avoir déjà plongé de près de 35% sur les deux premiers jours de la semaine en raison de la mise à jour de tests antipollution truqués aux Etats-Unis, l'action du groupe perdait en début de séance plus de 4%, avant de repartir timidement à la hausse en fin de matinée (+2%). suivez les derniers rebondissements de ce scandale dans notre direct.

Les suites judiciaires se profilent. Pour le constructeur, les ennuis ne font que commencer. "Class actions", enquête pénale et auditions au Congrès américain, voici le marathon judiciaire qui attend Volkswagen.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #VOLKSWAGEN

22h23 : Bonsoir @Anonyme. France 2 en sait un peu plus sur le logiciel employé par Volkswagen, capable de déterminer lorsque la voiture est immobilisée pour un contrôle dans un garage ou dans un organisme officiel. Le dispositif antipollution est alors activé, ce qui donne des résultats dans les normes. Mais qui n'ont rien à voir avec les émissions réelles de la voiture le reste du temps.

(FRANCE 2)

22h23 : Bonjour, Comment fonctionne techniquement le système de détection de contrôle antipollution de WolWagen?

19h38 : Certaines publicités vieillissent mal. D'autres deviennent carrément gênante avec le temps. Alors que Volkswagen est empêtré dans une crise sans précédent après la révélation de tests antipollution truqués, une campagne de publicité revient sur le devant de la scène. Son slogan : "S'ils mentent à leurs enfants, imaginez ce qu'ils vous raconteront quand ils essaieront de vous vendre leur voiture."

18h44 : Tous les constructeurs trafiquent-ils les voitures qui passent les tests ? Le scandale qui touche Volkswagen a jeté le doute sur toute l'industrie automobile. Si aucune fraude aussi massive n'a été identifiée pour le moment, les fabricants multiplient les petits arrangements pour faire homologuer leurs derniers modèles. Nous passons en revue les cinq failles des contrôles antipollution.

17h55 : Qui pour assurer la défense de Volkswagen en cette période de crise ? La marque allemande vient de s'adjoindre, aux Etats-Unis, les services du cabinet d'avocats qui a défendu le géant pétrolier BP dans l'affaire de la marée noire de 2010.

17h57 : L'action de Volkswagen termine la séance du jour à Francfort sur une hausse de 5,19%, quelques minutes après l'annonce de la démission du président du directoire du groupe.

17h34 : "Volkswagen peut être accusé de criminalité écologique."

"Dégoûté et révolté" par l'affaire Volkswagen, qui est aussi une affaire de "santé publique", Noël Mamère réclame l'ouverture d'une "chambre particulière pour la criminalité écologique" au tribunal pénal international de La Haye.

17h30 : Le comité exécutif du conseil de surveillance de Volkswagen annonce qu'il va déposer une plainte au pénal dans cette affaire.

17h27 : Le patron démissionnaire de Volkswagen dit avoir été "choqué" par les révélations de ces derniers jours et "abasourdi" par de tels "écarts de conduite" au sein du groupe automobile.

17h11 : "Volkswagen a besoin d'un nouveau départ. Je prépare le terrain de ce nouveau départ avec ma démission."

Tout en annonçant sa démission, Martin Winterkorn affirme ne pas avoir été personnellement informé d'actes répréhensibles. Il demande que la procédure de clarification se poursuive.



(DANIEL ROLAND / AFP)

17h07 : Le patron du groupe Volkswagen, Martin Winterkorn, démissionne.

16h32 : Selon la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, la tricherie de Volkswagen "est une forme de vol, puisque vous savez que lorsqu'on achète un véhicule propre, il y a souvent des primes, des bonus".




(FRANCE 2)

15h07 : Merci à tous pour votre participation à ce chat. Vous avez été extrêmement nombreux à y participer, nous n'avons malheureusement pas pu passer toutes vos questions.

15h05 : Ce chat est désormais terminé. Merci pour vos questions pertinentes et passez une excellente journée.

15h06 : : Comme évoqué plus tôt, lorsque les véhicules seront clairement identifiés en France, de nouvelles normes de tolérance leur seront certainement appliquées, avec les nouveaux chiffres réels comme référence.

14h56 : Mon Audi A4 achetée en juillet 2012 à un concessionnaire Audi, en France, sera- t-elle concernée lors du contrôle technique que je dois faire effectuer avant le 31.12.2015 ?

14h55 : Quelles peuvent être les conséquences lors du contrôle technique ?

15h00 : @Lucky35 : Le calculateur était effectivement enclenché pendant les périodes de contrôle, lorsque la voiture devient plus sobre et plus vertueuse, mais perd de son efficacité et de sa vivacité. Ce qui pourrait éventuellement être dangereux et moins "vendeur" commercialement. Si le système restait branché en permanence, il y a de fortes chances que les autres performances de la voiture en soient affectées.

14h54 : Un logiciel ne change pas les caractéristiques mécaniques d'un moteur, juste ses "paramètres" donc cela veut bien dire que le moteur concerné pouvait fonctionner en respectant les normes. Pourquoi ne pas imposer cela à Volkswagen ?

14h56 : @Anonyme : On peut imaginer que Volkswagen, pour redresser son image et séduire les clients les plus sceptiques, n'aura pas d'autre choix que de faire un geste commercial. Surtout que les véhicules en cause, eux, perdront forcément un peu de valeur à la revente.

14h51 : Cette affaire va t-elle engendrer une baisse des prix des véhicules neufs des marques concernées dans les prochaines semaines ?

14h54 : @anonyme : Les constructeurs français ont affirmé avec fermeté leur probité. On sait qu'eux aussi font tout pour optimiser leurs véhicules le jour du test (réservoir mi-plein, voiture vide, GPS et clim débranchés...). Mais tant qu'un calculateur performant de triche n'a pas été trouvé, ils ont le bénéfice du doute.

14h49 : Et les constructeurs français dans tout ça ? Les deux ont affirmé hier respecter les normes en vigueur dans les pays où ils sont implantés, mais peut-on douter de leur parole ?

14h52 : @anonyme : Effectivement, il faut certainement revoir les normes d'accès au "software", car plus ils sont sophistiqués, plus c'est compliqué de les décrypter. D'autre part, les normes de tests sont en train d'être modifiées, car elles sont trop éloignées des conditions réelles que rencontre un automobiliste.

14h49 : Les autorités qui vérifient les voitures aux USA disent qu'ils n'auraient rien pu voir à cause des licences du logiciel les empêchant de l'analyser ou de le critiquer. Une voiture open source devra-t-elle arriver ou faut-il revoir les normes d'accession aux softwares des voitures?

14h50 : @anonyme @yeti66 : S'il s'agit d'un modèle équipé du moteur EA189, c'est-à-dire les diesels TDI 4 cylindres 2 litres, vous avez effectivement plus de risques d'être concerné. Puisque Volkswagen a reconnu sa faute, la marque se doit maintenant de dire à ses clients s'ils sont concernés par cette affaire.

14h46 : Comment connaitre la liste des modèles incriminés ?

14h46 : Comment savoir si mon véhicule est concerné ?

14h49 : @Marandre : On peut imaginer que ce dispositif est très discret, voire invisible, car il suffit d'entrer dans les programmateurs déjà présents sur le véhicule pour intervenir sur le fonctionnement du moteur. L'omerta semble avoir été bien protégée, mais pas totalement car aujourd'hui, nous sommes tous au courant. En interne, chez Volkswagen, cela permettait aussi d'afficher encore plus des voitures vertueuses et de qualité.

14h45 : Bonjour, j'ai travaillé dans le monde automobile pendant des années. Il est usuel, de la part des constructeurs mais aussi des équipementier, de désosser les véhicules des concurrents afin d'analyser les moindres composants. Deux questions : 1) Comment est-il possible que ce "vilain" software n'ai pas été décelée par les experts des autres firmes ?2) Comment est-il possible que les équipementiers des "boîtes informatiques", pour faire simple, n'ont pas compris que ce que demandait Volkswagen relevait de la fraude ?

14h48 : Comment se fait-il que le plus grand constructeur se face piéger de la sorte ? Comment les ingénieurs, techniciens n'ont jamais rien dit ..

14h47 : @h44 : Non, je ne pense pas, pour au moins deux raisons. Le groupe Volkswagen comprend dix marques et pèse plus de 200 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel. Il a donc les reins solides. Et la voiture allemande, en règle générale, bénéficie d'une cote d'amour des automobilistes du monde entier.

14h42 : Bonjour, existe-t-il un risque de disparition du groupe Volkswagen ou une séparation des différentes marques du groupe ?

14h45 : @erasmus @val13 : Cela ne déplaît pas aux constructeurs américains, mais pour le moment, rien ne dit que d'autres grand groupes, y compris outre-Atlantique, n'ont pas joué le même jeu. Chacun risque donc de s'y brûler, la justice tranchera.

14h41 : Cette information sort en plein Salon de Francfort, on peut se demander d'où vient la fuite alors que VW passe 1er constructeur mondial..

14h40 : Ce "scandale" est-il grave en soi ou est-ce une manière pour les usa de de "dézinguer" un dangereux concurrent ?

14h43 : @anonyme : Pour le moment, Volkswagen fait déjà face à de très lourdes amendes exigées par les autorités américaines (16 milliards d'euros). Des actions de groupe sont d'ailleurs déjà lancées aux Etats-Unis par les consommateurs qui s'unissent pour frapper plus fort. Il faut savoir qu'en France, pour le même type d'actions, il faut passer par les associations de consommateurs. Après jugement seulement, des dédommagements peuvent être envisageables.

14h39 : Si mon véhicule fait partie des 11 millions cités par Volkswagen, est-ce que le constructeur me dédommagera pour la tromperie ? Si tel est le cas, ça veut dire que lorsque j'ai acheté le véhicule, les informations techniques relatives à la pollution étant complètement bidonnées, je n'ai pas acheté le véhicule qu'ils m'ont livré... Et du coup je ne trouve pas ça normal du tout de devoir rouler avec un véhicule bien plus polluant que ce qu'on m'a vendu sur le papier.

14h37 : @virus 39 : J'imagine mal que les autorités puissent demander le changement des moteurs. En revanche, elles peuvent exiger le retrait de ces mouchards tricheurs, et éventuellement modifier les chiffres d'acceptabilité lors du contrôle technique de pollution, puisque ces chiffres seront forcément moins bons.

14h36 : Que va-t-il se passer ? Sauf à manger leur chapeau, les références internationales en matière de santé publique peuvent-elles s'épargner d'exiger le remplacement de tous ces moteurs ?

14h37 : @anonyme : On peut imaginer que quand la tricherie sera établie de façon chiffrée, l'Etat sera effectivement en droit de demander le remboursement des primes de bonus à l'achat injustement versées pour ces véhicules. Pour le moment, on ne sait pas encore combien de véhicules sont concernés en France et à quel niveau.

14h35 : Bonjour, l'Etat va-t-il demander à Volkswagen le remboursement des primes écologiques indûment perçues?

14h36 : @Sofian : On peut imaginer que la consommation, elle aussi, est biaisée, puisque l'intervention sur le moteur au moment des tests modifie aussi l'admission du carburant dans le moteur. Moins le moteur consomme, plus les rejets sont vertueux. Cette tricherie impacte ainsi forcément la consommation des véhicules. D'autant plus que tous les constructeurs présentent des modèles spécifiques préparés pour les tests en les allégeant.

14h33 : Bonjour je voudrais savoir si cela met en doute la consommation des différents véhicules sur ce qui est réellement indiqué ?

14h34 : Bonjour @anonyme et @chan. Si vous avez déjà signé votre bon de commande et payé des arrhes, il sera difficile d'annuler votre achat. Si vous êtes dans le délai de rétractation de 7 jours, dans ce cas, c'est possible. En revanche, je pense que Volkswagen va se montrer plus compréhensif en ce moment. Il n'y a néanmoins aucun danger à rouler avec ces voitures. Le seul problème reste la tricherie sur les chiffres réels d'émissions de gaz polluants… Ceci devient un argument pour renégocier la vente tant qu'elle n'a pas été soldée.

14h32 : Que faire si on a commandé une voiture diesel chez Volkswagen avec cette tricherie ? Faut-il annuler la commande ?

14h32 : Bonjour, je dois réceptionner aujourd'hui une Skoda Yeti diesel greentec. Qu'est ce que je fais ?

14h31 : Bonjour à tous ! Je vais faire de mon mieux pour répondre à vos questions sur cette affaire.

14h31 : J'accueille à présent, sur le siège passager de ce direct, Luc Bazizin, le spécialiste automobile de la rédaction de France 2. Il va répondre en direct à vos questions sur l'affaire Volkswagen. Attachez vos ceintures, c'est parti. #CHAT

14h13 : L'enquête préliminaire allemande est ouverte pour "manipulation" par la justice du Land de Basse-Saxe, après des dépôts de plaintes de la part de citoyens allemands.