Dieselgate : l'ancien PDG de Volkswagen devant les juges

L'ancien patron de Volkswagen doit faire face au scandale. Face aux juges, il devra répondre à de nombreuses questions concernant la vaste fraude du constructeur automobile visant à éviter les normes antipollution sur 11 millions de véhicules diesel.

France 2

Martin Winterkorn, ancien patron de Volkswagen, doit répondre aux juges. Au cœur de son procès, une question centrale : l'ancien PDG était-il au courant de la vaste fraude mise en place par Volkswagen ? En septembre 2015, l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) découvre la supercherie : le groupe automobile, a équipé 11 millions de voitures diesel d'un logiciel afin de fausser le résultat des tests antipollution et devenir conforme aux normes européennes. La fraude a commencé en 2008.

27 milliards de pertes

À l'annonce du scandale, l'action en bourse de Volkswagen s'écroule en quelques jours. Les actionnaires reprochent à l'ancien patron de ne pas avoir informé les marchés financiers de la tricherie et réclament aujourd'hui 10 milliards d'euros d'indemnités pour les pertes subies. De son côté, Martin Winterkorn dit ne pas avoir été informé et remet la faute sur des ingénieurs du groupe. Pour le moment, l'affaire a couté plus de 27 milliards d'euros à Volkswagen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le PDG de Volkswagen, Martin Winterkorn, lors d\'un banquet à l\'occasion de la visite de la reine d\'Angleterre, à Berlin (Allemagne), le 24 juin 2015. 
Le PDG de Volkswagen, Martin Winterkorn, lors d'un banquet à l'occasion de la visite de la reine d'Angleterre, à Berlin (Allemagne), le 24 juin 2015.  (STEFANIE LOOS / REUTERS)