VIDEO. Renault lance la voiture low cost Kwid pour conquérir l'Inde (et le monde)

Elle sera vendue 4 200 euros en Inde, mais le PDG de Renault, Carlos Ghosn, estime qu'elle a une "vocation mondiale". Ce véhicule pourrait donc un jour être vendu en France.

S. PIARD, J. BAZIN, A. GOHARI - FRANCE 3

Renault a lancé, mercredi 20 mai, la Kwid, une citadine low cost qui doit lui permettre de conquérir rapidement 5% du très concurrentiel marché indien. Ce véhicule sera commercialisé à partir du deuxième semestre en Inde pour un prix de départ de 300 000 roupies, soit 4 200 euros, a annoncé le PDG de Renault, Carlos Ghosn, lors d'une conférence de presse à Chennai (Inde).

Renault vise 5% du marché indien

"C'est un véhicule de conquête qui va entrer sur un segment représentant 25% du marché indien. Il s'agit d'un véhicule destiné à se vendre à de gros volumes", a déclaré Carlos Ghosn. "C'est une voiture innovante, attractive, vendue à un prix accessible", a-t-il ajouté. Renault détient environ 1,5% du marché indien et vise rapidement une part de 5%. "Cette voiture a été développée au plus près du marché. Les fournisseurs sont à 98% en Inde. Nous ne pouvons pas être compétitifs si nous n'utilisons pas les ressources de l'Inde", a-t-il expliqué.

Le véhicule est destiné dans un premier temps à l'Inde, puis aux pays voisins d'Asie du Sud avant d'être proposé, en cas de succès, à d'autres grands marchés émergents. Et ensuite ? "Cette voiture a une vocation mondiale, si nous réussissons en Inde, elle sera certainement compétitive dans le reste du monde", a-t-il ajouté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, PDG de Renault, présente la Kwid, à Chennai (Inde), le 20 mai 2015.
Carlos Ghosn, PDG de Renault, présente la Kwid, à Chennai (Inde), le 20 mai 2015. ( AFP )