VIDEO. L'histoire de l'automobile : la Renault 4CV, une voiture résistante

A l'occasion de l'ouverture du Mondial de l'automobile, samedi à Paris, franceinfo vous propose de revivre les grands épisodes de l'histoire de la voiture. En pleine Seconde Guerre mondiale, la Renault 4CV naît.

A sa naissance, en 1941, la 4CV de Renault avait tout contre elle : cela n'a pas empêché le constructeur d'en fabriquer 1 105 547 exemplaires. A l'occasion du Mondial de l'automobile, qui s'ouvre au public samedi 1er octobre à Paris, franceinfo vous propose de découvrir l'histoire de ce véhicule mythique.

Au moment où elle apparaît, la 4CV subit l'occupation allemande. Son prototype arrive néanmoins à échapper aux bombes. Son concepteur Fernand Picard risquait l'arrestation. "Les Allemands qui faisaient la guerre ne voulaient pas qu'on fasse des études pour les concurrencer après", explique-t-il.

Un véhicule pas aux normes

La voiture résiste, même sous les bombes. En 1944, l'usine Renault est dévastée mais le prototype est intact, ne reste plus qu'à l'affiner. Fernand Picard voulait "le minimum pour qu'on puisse rentrer à quatre [personnes] dedans, et pas des trop grands, pas des trop gros". Qu'importe si le patron du constructeur mesure à l'époque 1m90, le véhicule séduit.

Sa peinture vient d'un vieux stock de l'armée allemande, ce qui lui a valu son surnom, "la motte de beurre". En plus, la 4CV n'est pas aux normes : avec ses phares trop bas de cinq centimètres, l'administration a failli l'interdire. "De toute façon, vous en vendrez tellement peu", lâche en 1946 un haut-fonctionnaire. Il n'a pas eu beaucoup de flair.

La Renault 4CV édition grand luxe est présentée au salon de l\'automobile, à Paris, le 6 octobre 1948.
La Renault 4CV édition grand luxe est présentée au salon de l'automobile, à Paris, le 6 octobre 1948. (AFP)