VIDEO. Automobile : le boum de l'occasion

Les ventes de véhicules d'occasion progressent à vitesse grand V en raison de la crise, mais pas seulement. Une équipe de France 2 a mené l'enquête.

France 2

Les automobilistes font leurs calculs : ils achètent deux fois moins de modèles neufs. "Vu le prix du neuf de celle-ci, ça ne rentrait pas dans mon budget donc du coup je me suis rabattu sur une occasion en diesel", explique au micro de France 2 Bertin Creator, qui vient d'acquérir un coupé sportif d'occasion. Il l'a payé 17 000 euros, soit près de la moitié du prix neuf. "Ce qui me rassure, c'est qu'elle est garantie 12 mois, elle n'a pas beaucoup de kilomètres. 63 000 kilomètres. Elle a pratiquement trois ans, trois ans et demi, donc ça me va", ajoute-t-il.

Un marché qui ne connaît pas la crise

Les clients sont rassurés face au bon état apparent des modèles en vente. L'explication est peut-être à chercher du côté de Donzère, dans la Drôme. Dans cette usine de remise en forme de voitures d'occasion, qui dépend d'un site internet, chacun des 15 techniciens contrôle puis répare les défauts. Ponçage, peinture, lustrage et réparations moteur : cette organisation bien rodée permet de proposer une garantie d'un an sur les modèles et de réduire les prix de vente.

Conséquence : le marché de la voiture d'occasion ne cesse de progresser. Plus 2% depuis le début de l'année 2014 contre une hausse de 1,4% pour le neuf. La différence s'accentue en octobre avec une hausse de plus de 5,6% pour l'occasion et une baisse de 3,8% pour le neuf.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un concessionnaire de voitures à Lille (Nord), le 27 décembre 2010, lors de la fin de la prime à la casse, qui avait soutenu le marché automobile cette année-là.
Un concessionnaire de voitures à Lille (Nord), le 27 décembre 2010, lors de la fin de la prime à la casse, qui avait soutenu le marché automobile cette année-là. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)