Renault va embaucher 1 000 personnes en CDI en France

Le groupe a fait cette annonce après avoir publié son bénéfice net pour 2014, à 1,89 milliard d'euros, plus du triple qu'en 2013.

Des employés travaillent dans l\'usine Renault de Sandouville (Seine-Maritime), le 30 septembre 2014.
Des employés travaillent dans l'usine Renault de Sandouville (Seine-Maritime), le 30 septembre 2014. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Bonne nouvelle dans l'automobile. Le groupe français Renault annonce, jeudi 12 février, qu'il va recruter 1 000 personnes en CDI en France en 2015, après avoir publié son bénéfice net pour 2014, à 1,89 milliard d'euros, plus du triple qu'en 2013. Selon Les Echos, ces embauches devraient concerner "aussi bien les usines que ses centres d'ingénierie"

Autant de signatures de contrats d'apprentissage

Le groupe au losange a, par ailleurs, indiqué qu'il signerait autant de contrats d'apprentissage, dans un communiqué diffusé depuis son fief de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). "Ces recrutements sont une bonne nouvelle pour Renault en France. Ils montrent que nos efforts de compétitivité portent leurs fruits", estime le PDG du groupe, Carlos Ghosn, cité dans ce texte.

En mars 2013, Renault a signé un accord de compétitivité avec trois organisations syndicales (mais pas la CGT) aux termes duquel il s'engageait à maintenir ses usines en France, en échange de concessions des salariés sur le temps de travail et les salaires. Le groupe s'était félicité d'une baisse du coût de la main-d'œuvre en France à la suite de cet accord revenant à produire des véhicules avec moins de salariés. Jusqu'au terme du plan (2016), le groupe vise 8 000 départs non remplacés.