Réforme du permis : les raisons de la colère des auto-écoles

Un rapport parlementaire sur la réforme du permis doit être remis au Premier ministre mardi 12 février. Il suscite déjà la colère des professionnels du secteur.

FRANCE 2

Les auto-écoles sont en colère et l'ont fait savoir en organisant des opérations escargot lundi 11 février dans les grandes villes de France. Elles espèrent défendre leur profession, à la veille de la remise d'un rapport parlementaire à Matignon, dans le cadre de la réforme du permis de conduire. Il devrait favoriser le recours des plateformes en ligne, au grand dam des auto-écoles traditionnelles, qui dénoncent une formation au rabais.

Une concurrence déloyale des plateformes en ligne ?

"On a un local, on a un agrément, on a des salariés. On a tout un tas de taxe que les auto-écoles en ligne n'ont pas", explique une professionnelle en colère. "Quand on est une structure d'auto-école, on est redressé par l'Urssaf, on paie des amendes quand on emploie des autoentrepreneurs. Ces plateformes (en ligne), elles emploient des autoentrepreneurs, mais elles ne sont pas redressées", s'indigne un patron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les malades du diabète vont voir leurs conditions d\'obtention du permis de conduire assouplies, a annoncé le 7 novembre 2018 la Fédération française des diabétiques.
Les malades du diabète vont voir leurs conditions d'obtention du permis de conduire assouplies, a annoncé le 7 novembre 2018 la Fédération française des diabétiques. (JEAN-LUC FLEMAL / BELGA MAG / AFP)