Mondial de l'automobile : Renault affiche ses ambitions

Le PDG de Renault-Nissan a annoncé son ambition de devenir numéro un mondial, alors que vient de s'ouvrir le Mondial de l'auto à Paris ce samedi 1er octobre.

France 2

Alors que vient de s'ouvrir à Paris ce samedi 1er octobre le Salon de l'automobile, Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, a annoncé vouloir devenir le numéro un mondial. "La réponse est sous nos yeux avec ce prototype imposant : Renault affiche toute son ambition", explique Luc Bazizin, en direct du Mondial de l'automobile. L'alliance Renault-Nissan pourrait devenir très prochainement numéro un mondial.

Réduire les coûts de production

Pourquoi ? Parce que son appétit continue de grandir, mais aussi parce que Mitsubishi pourrait rejoindre très prochainement l'ensemble industriel. Si cela se confirme, l'alliance actuelle passerait de huit à neuf marques et le nouvel ensemble pourrait dépasser les 10 millions de véhicules par an, ce qui hisserait cet ensemble sur la première marche du podium mondial. La stratégie étant évidemment de mettre les moyens de production en commun pour réduire les coûts.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le patron de Renault, Carlos Ghosn, apparaît en 4e position des dirigeants du CAC 40 les mieux payés en 2014, avec 7,1 millions d\'euros.
Le patron de Renault, Carlos Ghosn, apparaît en 4e position des dirigeants du CAC 40 les mieux payés en 2014, avec 7,1 millions d'euros. (TOSHIFUMI KITAMURA / FILES / AFP)