Cet article date de plus de neuf ans.

Les loueurs de voitures dans le collimateur de l'Autorité de la concurrence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Les loueurs de voitures dans le collimateur de l'Autorité de la concurrence
Les loueurs de voitures dans le collimateur de l'Autorité de la concurrence Les loueurs de voitures dans le collimateur de l'Autorité de la concurrence (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Les entreprises se seraient mises d'accord sur les suppléments appliqués dans les gares. Plusieurs sociétés ont reconnu qu'une enquête était en cours. Le détail avec France 2.

Une entente sur les prix pratiqués en gares, voilà ce que reproche l'Autorité de la concurrence aux loueurs de voitures, apprend-on dans un quotidien du vendredi 22 mai. Une enquête est actuellement en cours.

Lorsque vous louez une voiture dans une gare parisienne, les loueurs ont pour habitude de facturer une surcharge. Ceci n'est pas illégal, mais les entreprises se seraient entendues sur les montants de ces surcharges entre 2005 et 2008. Selon le Figaro, six d'entre elles seraient suspectées de s'être mises d'accord, dont Hertz, Sixt, Ada, Avis et Europcar. Cette enquête a d'ailleurs été révélée par Europcar, qui pour satisfaire sa volonté de rentrée en bourse a dû se soumettre à une opération de transparence.

Une forte amende

La société explique que "le groupe sera exposé à un risque d'amende". Celle-ci pourrait être importante. Le loueur en question aurait mis de côté 45 millions d'euros pour prévenir une condamnation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.