Isère : un garage solidaire vient en aide aux revenus modestes

Réparer sa voiture peut parfois coûter cher. Des garages font des efforts pour proposer des tarifs réduits aux revenus les plus modestes, comme à Échirolles, dans l'Isère.

FRANCE 2

Dans l'atelier, le rythme est soutenu. Les réparations et révisions s'enchaînent. Mais ce garage est un peu particulier : ici, le coût horaire de la main-d'oeuvre est trois fois moins élevé que chez un concessionnaire. Ce garage solidaire, installé depuis six ans à Échirolles (Isère), vient en aide aux personnes à faibles revenus. Pour pouvoir en bénéficier, il faut présenter un quotient familial inférieur à 1 000 euros. Les tarifs, pour ces personnes aux revenus modestes, sont alors très avantageux.

La vente de véhicules d'occasions aux revenus modestes

"La dernière réparation, j'en ai eu pour 121 €, j'en avais pour 240 à 260 € chez un garagiste", souligne une cliente. Le garage a été créé par le Secours catholique pour favoriser la mobilité et l'insertion sociale. Sa principale activité reste la vente de véhicules d'occasion pour les revenus les plus modestes. Des véhicules cédés gratuitement, remis en état par le garage et vendus ensuite en moyenne 2 300 €.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un controleur technique automobile vérifie l\'état d\'un essieu.
Un controleur technique automobile vérifie l'état d'un essieu. (ERIC FEFERBERG / AFP)