Cet article date de plus de neuf ans.

Les prix des carburants ont bien baissé de six centimes

La mesure a été appliquée par les stations-services, selon les chiffres diffusés par le ministère de l'Ecologie et de l'Energie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans une station-service de Lille (Nord), le 27 août 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

ESSENCE - Les automobilistes ont bien payé leur litre de carburant six centimes de moins la semaine dernière. Les relevés hebdomadaires officiels des prix à la pompe, diffusés lundi 3 septembre par le ministère de l'Ecologie et de l'Energie, le confirment, tant pour le gazole que pour l'essence.

Le prix moyen du gazole, qui avait atteint le 24 août un nouveau record, a baissé de 6,19 centimes la semaine dernière, à 1,3973 euro le litre. Quant au SP95 et au SP98, qui avaient frôlé en août leurs propres sommets, ils ont également perdu environ la même somme, revenant à 1,5861 euro et 1,6428 euro le litre.

Une mesure prévue pendant trois mois

Conformément à sa promesse d'agir avant la rentrée, le gouvernement avait baissé de 3 centimes par litre, mercredi dernier, les taxes sur les carburants, et négocié avec les industriels un coup de pouce supplémentaire d'un à trois centimes, selon leurs possibilités.

Une annonce accueillie de manière mitigée par les associations de consommateurs, qui la jugent insuffisante. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a lui-même reconnu jeudi qu'elle n'était "sans doute pas à la hauteur de tous ceux qui ont besoin de leur voiture".

Au-delà de sa mise en place effective, il faudra vérifier si la baisse tiendra dans la durée. Elle doit s'appliquer pendant trois mois, le temps pour le gouvernement de mettre en place un dispositif pérenne contre le prix élevé des carburants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hausse des prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.