Inflation : la hausse des prix de l'alimentation prévue pour durer

Publié Mis à jour
Inflation : la hausse des prix de l'alimentation prévue pour durer
France 3
Article rédigé par
D. Lachaud - France 3
France Télévisions

Le conflit russo-ukrainien entraîne une hausse des prix de l'énergie et des produits de base. Pour combien de temps ? Le point en plateau, mercredi 27 avril, avec la journaliste Dorothée Lachaud. 

Selon la Banque mondiale, les prix de l'énergie et des produits alimentaires devraient rester élevés au moins jusqu'en 2024. "C'est la conclusion assez sombre d'un rapport qui a été mené par l'institution", commente la journaliste Dorothée Lachaud, présente, mercredi 27 avril, sur le plateau du 19/20. L'alimentation est le premier secteur touché. "Les matières premières agricoles ont flambé cette année, + 80% en moyenne. C'est le plus grand choc sur les produits de base depuis les années 70", poursuit la journaliste. 

Hausse des prix de l'énergie 

La Russie comme l'Ukraine font en effet partie des principaux pays producteurs de céréales et d'huile de tournesol dans le monde. La Banque mondiale prévoit par ailleurs une hausse "de plus de 50%" des prix de l'énergie en 2022, avant une baisse progressive en 2023 et 2024. "Rien que le mois dernier, les prix de l'énergie étaient quatre fois plus élevés qu'au même moment en 2020", détaille la journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.