Hausse des prix : le gouvernement dévoile son plan pour soutenir les entreprises fragiles

Publié
Hausse des prix : le gouvernement dévoile son plan pour soutenir les entreprises fragiles
France 2
Article rédigé par
V.Frédéric, M.Justet, A.Guillé-Epée, J.Delage, S.Pichavant, B.Bervas - France 2
France Télévisions

Le gouvernement a dévoilé aujourd'hui, mercredi 16 mars, son plan de résilience qui doit soutenir les professionnels les plus touchés par la hausse des prix du carburant. En voici les grandes lignes.

Agriculture, industrie, pêche... Le gouvernement veut venir à l’aide des secteurs économiques les plus touchés par la guerre en Ukraine. Une enveloppe de 7 milliards d’euros serait sur la table selon les informations des équipes de France Télévisions. Dans la Vienne, un agriculteur espère ainsi voir la facture de son plein pour son tracteur s’alléger. Le prix du litre de GNR va baisser de 15 centimes. "Ce sera une baisse d’environ 200 euros sur la cuve, donc c’est toujours ça", dit Michel Caillé, éleveur bovin et céréalier.

Un chèque prendra en charge la moitié des surcoûts en énergie

Mais rien n’est encore prévu pour les engrais où les prix ont doublé depuis le début de la guerre en Ukraine. "On a absolument besoin de produire du fourrage, donc oui, c’est regrettable de ce côté-là", poursuit l’éleveur. Cela aura un impact sur son rendement et sa qualité. Pour les pêcheurs, le carburant va baisser de 35 centimes à la pompe dès demain, jeudi 17 mars. Pour les entreprises qui consomment beaucoup de gaz et d’électricité, le gouvernement a prévu un chèque qui prendra en charge la moitié des surcoûts en énergie. Une bonne nouvelle pour un patron industriel qui rappelle toutefois que les matières premières pourraient manquer dans l’avenir. Le chômage partiel est aussi réactivé pour ces entreprises à hauteur de 35 % du chiffre d’affaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.