VIDÉO. Voitures propres : "Je ne veux pas que ce soit les Chinois qui nous bouffent ce marché-là", déclare Yannick Jadot

"Je veux qu'on ait un gros plan européen sur la voiture propre", demande sur franceinfo le député européen.

"Je ne veux pas que ce soit les Chinois qui nous bouffent" le marché de la voiture propre "parce qu'en Europe, on aura continué à faire croire que le diesel peut être propre", s'est agacé sur franceinfo vendredi 21 juin le député européen Yannick Jadot.

"Je veux qu'on ait un gros plan européen sur la voiture propre", a-t-il demandé, souhaitant "que l'Europe soit un lieu d'investissement, de transition de notre industrie automobile, pour qu'en 2035, quand on aura encore besoin de la voiture, ça soit une voiture très économe et peu polluante".

Il estime que les 12 millions de salariés européens de l'automobile sont largement qualifiés pour développer ce segment. "On a les ingénieurs, les groupes automobiles. On a cette capacité à inventer la voiture qui pollue peu et qui consomme peu", a-t-il assuré, se référant au Débarquement de juin 44 et au fait que "en 18 mois, toute l'industrie automobile américaine a réussi à concevoir la Jeep et à la produire massivement."

L\'eurodéputé écologiste Yannick Jadot, le 21 juin 2019.
L'eurodéputé écologiste Yannick Jadot, le 21 juin 2019. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)