Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Pour Delphine Batho, une hausse de la fiscalité du diesel est "incontournable"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Pour la ministre de l'Ecologie, l'alignement progressif de la fiscalité du diesel sur celle de l'essence est une question "de santé publique" avant d'être une question fiscale.

L'alignement "progressif" de la fiscalité du diesel sur celle de l'essence est une question "de santé publique" avant d'être une question fiscale et est "incontournable", a indiqué jeudi 21 février la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, sur BFMTV.

Alors qu'on lui suggérait qu'un alignement de la fiscalité du diesel sur l'essence apporterait entre 3 et 4 milliards d'euros par an à l'Etat, la ministre a répondu que "ce n'[était] pas un sujet de recettes fiscales", mais "un problème de santé publique"

"Il y a aujourd'hui 40 000 décès prématurés chaque année liés à la pollution de l'atmosphère et une des raisons de la pollution de l'atmosphère dans les grandes villes notamment, c'est le problème du diesel et notamment des vieux véhicules au diesel, par exemple les véhicules d'avant 1997, d'avant 2000, qui polluent 30 fois plus qu'un véhicule récent", a souligné la ministre. "On ne peut l'aborder [cet alignement] que de façon progressive", et "ce n'est pas décidé", a-t-elle toutefois précisé, tout en ajoutant : "Je pense que ce sera incontournable."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.