Pollution : Grenoble teste l'éco-pastille

Grenoble, cinquième ville la plus polluée en France, a décidé de tester un système de vignettes pour réglementer la circulation des véhicules.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Alors que le pic de pollution aux particules fines dure depuis plusieurs jours, la ville de Grenoble a choisi d'expérimenter pour la toute première fois en France le dispositif CQA (certificat qualité de l'air) qui consiste en six vignettes de différentes couleurs qui attestent de la date de première mise en circulation du véhicule et, donc, de son niveau de pollution. "C'est plus pertinent parce qu'on cible dans une première étape les véhicules les plus polluants" nous dit Eric Piolle, maire EELV de Grenoble. Les voitures datant d'avant 1997 seront purement et simplement interdites de circulation.

Une mesure bientôt en vigueur à Paris

Un dispositif plus efficace et précis que la circulation alternée, qui ne se base que sur le numéro de plaque d'immatriculation, et qui sera également appliqué dès le début de l'année 2017 à Paris, à l'initiative de la maire Anne Hidalgo.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville de Grenoble, le 14 mars 2014.
La ville de Grenoble, le 14 mars 2014. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)