Le bonus de 10 000 euros étendu au remplacement de véhicules diesel de plus de 10 ans

Le bonus est actuellement accordé par le gouvernement à ceux qui achètent un véhicule électrique en échange de l'abandon d'un véhicule à moteur diesel de plus de 15 ans.

Un automobiliste remplit son réservoir le 9 décembre 2014, à Bailleul (Nord).
Un automobiliste remplit son réservoir le 9 décembre 2014, à Bailleul (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Une mesure de plus pour inciter les automobilistes à abandonner leurs vieux diesels. Le bonus de 10 000 euros accordé pour l'achat d'un véhicule électrique, en échange de l'abandon d'un véhicule à moteur diesel, sera étendu aux modèles de plus de 10 ans. La ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Ségolène Royal, en a fait l'annonce vendredi 9 octobre sur i-Télé. Actuellement, le bonus n'est octroyé par le gouvernement qu'à ceux qui achètent une voiture électrique et abandonnent un diesel de plus de 15 ans. Pour les véhicules hybrides rechargeables, le bonus atteint 6 500 euros.

La fin de l'avantage fiscal pour le diesel confirmée 

La ministre a par ailleurs répété que l'exécutif envisage de supprimer l'avantage fiscal (environ 15 centimes par litre) du diesel par rapport à l'essence, dont les taxes seraient diminuées afin de rapprocher la fiscalité de ces deux carburants.

Mais "cela ne peut pas se faire du jour au lendemain" pour ne pas pénaliser les automobilistes roulant au diesel, a tempéré Ségolène Royal. "Sur cinq ans, ce serait la bonne solution", a-t-elle ajouté, calculant "1,5 centime par année de baisse sur l'essence et de hausse sur le diesel". Et la responsable socialiste d'arguer : "Les gens ont le temps de voir venir. Et comme le prix du baril est bas actuellement, ce sera pratiquement indolore."