"Gilets jaunes" : une faible affluence sur le Champ-de-Mars

Au Champ-de-Mars, à Parisn, là où la manifestation des "gilets jaunes" a été autorisée samedi 24 novembre, le journaliste Thierry Curtet fait le point, en direct sur place.

France 2

Le Champ-de-Mars (Paris) est complètement vide, samedi 24 novembre, alors que c'était le lieu où le rassemblement des "gilets jaune" était autorisé. "Il n'y a absolument aucune affluence, aucun 'gilet jaune' sur cette esplanade de la tour Eiffel et du Champ-de-Mars", rapporte le journaliste Thierry Curtet, en direct sur place. Cet endroit avait pourtant été "prévu par le gouvernement pour accueillir cette manifestation", précise-t-il.

Même les CRS sont partis du Champ-de-Mars

Les "gilets jaunes" avaient prévenu : ils ne voulaient pas de cet endroit, mais souhaitaient se retrouver près des lieux de pouvoir, à savoir près de l'Élysée, de l'Assemblée nationale et de Matignon. "Le ministre de l'Intérieur avait refusé cette idée. C'est lui qui avait proposé le Champ-de-Mars, sans succès donc. Tout à l'heure, il y avait encore une quinzaine de cars de CRS pour sécuriser ces lieux, même eux sont partis. Il ne reste que des joggeurs", conclut Thierry Curtet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un contrôle de police sur le Champ de Mars à Paris, le 7 juillet 2009 (photo d\'illustration).
Un contrôle de police sur le Champ de Mars à Paris, le 7 juillet 2009 (photo d'illustration). (EMILIEN CANCET / AFP)