Carburants : y aura-t-il une baisse avant samedi 17 novembre ?

L'exécutif souhaite que les prix du carburant baissent avant la mobilisation nationale de samedi 17 novembre et demande des efforts aux distributeurs.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les prix du carburant vont-ils bientôt baisser à la pompe ? Les distributeurs et le gouvernement s'y sont engagés, mais les promesses laissent sceptiques beaucoup d'automobilistes rencontrés dans les rues. Les acteurs se sont réunis jeudi 8 novembre à Bercy (Paris) et se sont engagés à répercuter immédiatement à la pompe toute baisse des cours du pétrole. Ces derniers jours, les prix n'ont diminué que de quelques centimes, alors que le baril a perdu 20% depuis début octobre. Le gouvernement souhaite que les répercussions soient plus rapides.

"Deux centimes par litre"

Les pétroliers ont également promis de réduire leurs marges. Mais concrètement, cela ne fera pas beaucoup baisser les prix; car elles sont déjà très faibles; selon Francis Duseux, le président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip). "Ce qu'il reste comme bénéfice, c'est 1 centime par litre", se défend-il. Selon une association de consommateurs, les automobilistes ne vont pas voir leur facture de carburant baisser de manière importante. "On peut gagner deux centimes par litre", explique François Carlier, délégué général de CLCV (Consommation Logement Cadre de vie).

Le JT
Les autres sujets du JT
 Un automobiliste s\'apprête à faire le plein dans une station-service de Lille.
 Un automobiliste s'apprête à faire le plein dans une station-service de Lille. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)