Carburants : la colère monte, un appel à bloquer les routes vient d'être lancé

Des milliers d'automobilistes à travers tout le pays se déchaînent sur les réseaux sociaux pour exprimer leur ras-le-bol face à la hausse du prix du carburant. Un appel à bloquer les routes a été lancé pour le samedi 17 novembre.

FRANCE 3

En Seine-et-Marne, en Bourgogne ou encore dans le Loiret, partout la colère monte contre les prix du carburant qui ne cessent d'augmenter. Alors, les automobilistes passent à l'action, avec des pétitions en ligne, des appels sur internet à descendre dans la rue. Ici, à Orléans (Loiret), les automobilistes porteront ce gilet jaune en signe de contestation. "C'est un ras-le-bol général en gros, par rapport au coût de l'essence, au coût de la vie, tout augmente sauf nos salaires", explique un automobiliste.

Le gouvernement confirme les augmentations prévues

Blocage de péage, d'axes routiers, près de Dijon (Côte-d'Or) des opérations coup-de-poing se préparent. Une colère que partagent de nombreux Français. "Je suis à 60 € pour un plein, sachant que je travaille à Dijon et il faut que je fasse deux pleins par mois, c'est énorme", explique une autre automobiliste. Des manifestations sont prévues dans toute la France samedi 17 novembre. Face à la grogne, le gouvernement confirme les augmentations prévues et appelle à se tourner vers des véhicules plus propres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pompe à essence dans une station service. 
Une pompe à essence dans une station service.  (GREG LOOPING / AFP)