2018, une année en demi-teinte pour le marché automobile français

Les ventes de voiture neuves ont progressé, mais la part des véhicules diesel est en net recul. Les constructeurs français tirent leur épingle du jeu.

France 2

S'offrir une voiture diesel n'est décidément plus à la mode. 40% des immatriculations seulement en 2018 ont été délivrées pour des véhicules avec moteur diesel contre 47,3% l'année précédente. Pour autant, le marché automobile des voitures neuves en France se porte bien. Il enregistre une hausse de 3% sur les 12 derniers mois. En tout, plus de 2,17 millions d'immatriculations ont été comptabilisées. 

Peugeot-Citroën numéro un des constructeurs 

Le groupe Peugeot-Citroën progresse nettement grâce à l'intégration d'Opel avec une hausse de 13,36%, confirmant ainsi sa place de numéro un dans l'Hexagone. Le groupe Renault réalise également de bonnes ventes, tiré par sa marque low cost Dacia. Cela ne veut pas dire que le marché continuera à progresser en 2019. Selon les prévisions des constructeurs automobiles, les ventes des voitures neuves devraient se stabiliser dans les prochains mois. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé du constructeur automobile PSA travaillant sur la Peugeot 3008, dans une usine à Mulhouse, en octobre 2017.
Un employé du constructeur automobile PSA travaillant sur la Peugeot 3008, dans une usine à Mulhouse, en octobre 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)