Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Des salariés de PSA Aulnay expliquent leur lutte gare du Nord à Paris

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3 Ile-de-France
Article rédigé par
France Télévisions

Une centaine de salariés de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois, vouée à la fermeture en 2014, ont distribué des tracts aux passagers pour les sensibiliser à leur lutte.

La crise de l'industrie automobile s'est invitée sur les rails. "Non à la fermeture d'Aulnay", "sans nous pas de bagnole" ou encore "aucune usine ne doit fermer". Derrière ces slogans, une centaine de salariés de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois, vouée à la fermeture en 2014, ont investi vendredi 25 janvier au matin des quais de la gare du Nord à Paris. Ils ont distribué des tracts aux passagers pour les sensibiliser à leur lutte.

Répartis sur deux étages, au départ et à l'arrivée des trains de banlieue, des salariés du groupe automobile ont expliqué aux voyageurs les raisons de leur grève contre la fermeture programmée du site de Seine-Saint-Denis (environ 3 000 emplois directs).

"Il n'y a pas d'avancée dans les négociations", entamées fin octobre entre la direction et les syndicats, sur l'accompagnement des 8 000 salariés du groupe dont les postes vont disparaître en France, a expliqué à l'AFP Marc Darsy, délégué CGT d'Aulnay-sous-Bois. Selon lui, les négociations avec la direction mènent "sur une voie de garage", "ce qui a fait exploser la colère".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.