Renault : les salariés de la Fonderie de Bretagne mobilisés

Renault doit dévoiler un vaste plan d'économies et envisagerait la fermeture de plusieurs usines dont la Fonderie de Bretagne, à Caudan, dans le Morbihan.

France 2

La direction de Renault pourrait annoncer que 5 000 postes vont être supprimés au moment de dévoiler son vaste plan d'économies, selon Le Figaro. Parmi les mesures étudiées par le groupe automobile, l'entreprise pourrait fermer plusieurs usines dont la Fonderie de Bretagne, à Caudan, dans le Morbihan. Les employés du site sont "angoissés, très inquiets mais ils semblent déterminés", explique le journaliste Clément Le Goff, en direct de l'usine.

"Les salariés attendent des réponses"

"Depuis le début de la semaine, l'accès à l'usine est bloqué nuit et jour. Des salariés se relaient. Alors, ils attendent des réponses, ils sont allés en sous-préfecture, dans la matinée du mercredi 27 mai, puis en mairie de Lorient (Morbihan). Ils attendent une réponse. La Fonderie de Bretagne, cette filiale du groupe Renault va-t-elle fermer  ? Aucune confirmation pour le moment du constructeur", poursuit le journaliste. Le plan d'économies doit être présenté vendredi 29 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine (illustration).
Le siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine (illustration). (ERIC PIERMONT / AFP)