Automobile : le secteur tourne au ralenti

Renault, PSA, Michelin ainsi que les entreprises étrangères du secteur automobile subissent une crise, avec une baisse des ventes qui se répercute sur leur stratégie.

FRANCE 2

Le secteur automobile traverse une crise sérieuse. Renault a ainsi limogé son directeur général, Michelin a décidé de fermer une usine et PSA se serre la ceinture. Les ventes sont en baisse et l'emploi s'en trouve fragilisé. Les années d'euphorie sont passées, avec des ventes à peine stables (-0,58%) au premier semestre 2019. "Les gens sont plus frileux maintenant qu'il y a dix ans puisque le pouvoir d'achat est un problème", explique une acheteuse potentielle à Lyon (Rhône).

Un choix complexe

Le marché est aussi perturbé par de nouvelles contraintes écologiques, qui ne cessent de se durcir. "Déjà, les gens aujourd'hui sont paumés", explique Pascal Pennec, journaliste spécialisé du marché de l'automobile. Diesel, essence, électrique, le consommateur est aussi perdu dans ses choix et ce, d'autant plus que les primes et les taxes viennent complexifier la décision. Différentes données qui rendent les constructeurs très frileux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures Renault neuves sur le site de production de Flins-sur-Seine, en février 2017.
Des voitures Renault neuves sur le site de production de Flins-sur-Seine, en février 2017. (ERIC PIERMONT / AFP)