Carlos Ghosn : une sortie de prison sous haute surveillance

L'ancien PDG de Renault Nissan est sorti de la prison japonaise où il était incarcéré. Arnauld Miguet était sur place pour France 2.

France 2

Carlos Ghosn a quitté son centre de détention ce matin à 8h30, heure française, devant des centaines de journalistes. Certains avaient passé la nuit ici, raconte Arnauld Miguet, envoyé spécial pour France 2 au Japon. "Tous ont eu beaucoup de mal à l'apercevoir ou à le reconnaître. Il était entouré de gardiens, caché derrière un masque, une casquette et des lunettes. Il s'est engouffré dans une voiture grise direction le cabinet de son avocat, qui auparavant avait payé sa caution de huit millions d'euros", détaille le journaliste.

Un procès dans six mois

"Carlos Ghosn est en liberté contrôlée : pas de sortie du territoire, des caméras de vidéosurveillance installées partout à son domicile pour scruter ses mouvements et un accès limité à son téléphone et son ordinateur", détaille Arnauld Miguet. Carlos Ghosn est inculpé d'abus de confiance aggravé et d'avoir minorés ses revenus, pour cela il risque jusqu'à 15 de prison. Son procès devrait avoir lieu dans au moins six mois. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien PDG de Renault Nissan est sorti de la prison japonaise où il était incarcéré. Arnaud Miguet était sur place pour France 2.
L'ancien PDG de Renault Nissan est sorti de la prison japonaise où il était incarcéré. Arnaud Miguet était sur place pour France 2. (France 2)