Carlos Ghosn : l'ex-PDG a-t-il fait financer une fête privée par Renault ?

Renault accuse son ancien patron d'avoir profité d'un contrat de mécénat entre Renault et le château de Versailles (Yvelines) afin d'organiser l'anniversaire de sa femme.

France 3

C'est un nouveau front judiciaire qui s'ouvre pour Carlos Ghosn, en France cette fois-ci. L'ancien patron de Renault est soupçonné d'avoir fait financer pour son entreprise une fête privée au château de Versailles (Yvelines) le 8 octobre 2016. Il s'agissait de l'anniversaire de sa femme, Carole, organisé au Grand Trianon. Pour les 120 convives ce jour-là, c'est costume Louis XVI et pâtisseries fines. Et pour cela, Carlos Ghosn n'aurait pas payé de frais de location.

Un avantage à 50 000 euros

À l'époque, Renault et le château de Versailles signent un contrat de mécénat. Le constructeur verse 2,3 millions d'euros pour la restauration du Salon de la paix. Un contrat légal, qui permet à Renault de soigner son image et d'obtenir des contreparties, mais normalement pas au bénéfice du PDG. Après une longue enquête interne, Renault accuse son dirigeant. La facture de location est estimée à 50 000 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien PDG de Renault, Carlos Ghosn, lors d\'une conférence de presse à Sandouville (Seine-Maritime), le 30 septembre 2014. 
L'ancien PDG de Renault, Carlos Ghosn, lors d'une conférence de presse à Sandouville (Seine-Maritime), le 30 septembre 2014.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)