Carlos Ghosn au Liban : un fugitif encombrant ?

L'arrivée surprise de Carlos Ghosn à Beyrouth (Liban) après sa fuite du Japon fait énormément réagir. Au Liban, il est adulé, mais le pays est en crise et les habitants sont très divisés sur cet événement.

France 2

Carlos Ghosn pourrait-il devenir un fugitif encombrant ? Le poing levé est le symbole de la contestation au Liban. Mercredi 1er janvier, comme tous les jours, des milliers de manifestants sont rassemblés sur la place des Martyrs, à Beyrouth. Ils demandent le départ de toute la classe politique libanaise qu'ils jugent trop corrompue.

L'opinion publique libanaise très divisée sur le retour de Carlos Ghosn

Dans ce contexte, le retour de Carlos Ghosn est parfois regardé avec circonspection ; l'opinion publique libanaise est très divisée sur la question. Pour l'instant, l'ex-PDG de Renault ne se montre pas ; il souhaite préparer sa conférence de presse en toute tranquillité. "L'un des avocats libanais de Carlos Ghosn nous indique que la conférence de presse de son client aura lieu a priori mercredi 8 janvier. Carlos Ghosn devrait y dénoncer 'un système judiciaire japonais d'un autre âge", déclare Maryse Burgot, envoyée spéciale à Beyrouth.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, le 3 avril 2019 à Tokyo (Japon).
L'ancien PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, le 3 avril 2019 à Tokyo (Japon). (TAKUYA ITAKURA / YOMIURI / AFP)