Automobile : quel avenir pour Renault ?

Le cours de l'action Renault a chuté de plus de 6% jeudi 6 juin, après l'annonce de l'échec de la fusion avec Fiat Chrysler. Quelles sont les perspectives du groupe français ?

FRANCE 2

Ses fiançailles avec Fiat Chrysler rompues, est-ce une mauvaise nouvelle pour Renault ? L'ambition de devenir le 3e groupe mondial s'éloigne, comme celle de percer le marché américain. Dans un communiqué, le constructeur français déclare  : "Le groupe Renault exprime sa déception et maintient que cette proposition est opportune."

Bruno Le Maire envoyé en émissaire

Selon certains experts, le groupe Fiat Chrysler était sans doute trop pressé. Les Français, et surtout l'État actionnaire, n'ont pas voulu subir cette pression. "Difficile de dire si Renault y gagne dans ce petit temps mort. Toujours est-il que les Italiens voulaient donner le tempo (...) Renault va peut-être pouvoir reprendre la main", estime Alexandre Guillet, rédacteur en chef de L'Argus Pro. En tout cas, l'alliance déjà fragilisée par l'affaire Carlos Ghosn est au point mort. Bruno Le Maire profitera de son déplacement au Japon pour tenter de reconsolider cette alliance et convaincre les Japonais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les logos Fiat et Renault.
Les logos Fiat et Renault. (MARCO BERTORELLO / AFP)