Automobile : des usines à l'arrêt à cause de la pénurie de semi-conducteurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise du Covid-19 : l'industrie automobile dans la panade et des usines à l'arrêt
France 3
Article rédigé par
C. Méral - France 3
France Télévisions

Les essuie-glaces, les clignotants et même les GPS présents dans les voitures fonctionnent grâce à une puce électronique qu'il est difficile de se procurer à cause de la crise sanitaire. Toute l'industrie automobile en pâtit. 

L’industrie automobile, comme d’autres secteurs, est touchée de plein fouet par l’épidémie de coronavirus. La journaliste France Télévisions Christelle Méral prend l’exemple de la 308 de Peugeot. Son compteur numérique fonctionne avec un semi-conducteur mais celui-ci est très difficilement trouvable actuellement. "La marque va donc revenir au célèbre compteur avec les aiguilles. Cela va permettre de débloquer la production aujourd’hui à l’arrêt", indique la journaliste.  

Des salariés sur le carreau  

Les semi-conducteurs sont des petites puces qui permettent de stocker des données et qui sont essentielles pour les compteurs, le verrouillage des portes ou les airbags. D’autres constructeurs sont également concernés par ces difficultés, à l’instar de l’usine Renault de Flins, dans les Yvelines ou de Jaguar. En Allemagne, des milliers de salariés de Volkswagen sont contraints de rester chez eux, note encore la journaliste. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.