Cet article date de plus de huit ans.

Alsace : l'équipementier automobile Delphi supprime 103 postes

C'est une information de nos confrères de France Bleu Alsace. Delphi va supprimer 103 postes à Illkirch Graffenstaden. Un plan de restructuration qui concerne également 54 salariés de Villepinte, en région parisienne. Des reclassements en Pologne seraient proposés au personnel.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

103 postes
sur 140 vont disparaître. Combien de salariés accepteront d'être reclassés
lorsque cela implique d'aller s'installer à Cracovie, à 1.200
kilomètres d'Illkirch ? Pour l'instant nul ne sait, mais une chose est sûre : il ne restera qu'une quarantaine de salariés
en Alsace.

L'Alsace mise sur l'innovation et les nouvelles technologies
pour redynamiser le secteur automobile. En effet à Illkirch, Delphi employait
surtout des ingénieurs et techniciens qui planchaient sur la voiture du futur.
Delphi était un des piliers du parc d'innovations de la ville et un des
premiers adhérents du pôle "véhicules du futur" réunissant 30 centres
de recherches mondiaux. Cette annonce est donc une très mauvaise nouvelle car elle compromet de nombreux projets.

Une lourde perte pour la région

Il y a deux
ans, Delphi a fermé son usine alsacienne qui fabriquait des pompes hydrauliques
pour les voitures à Strasbourg. En 2007 l'équipementier automobile américain
avait décidé d'arrêter la production de compresseurs de climatisation sur son
site de Flers-en-Escrebieux à proximité de Douai (Nord). Conséquence : la
suppression de 330 emplois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.