Cet article date de plus de sept ans.

Au Japon, on vendra bientôt plus de couches pour les personnes âgées que pour les bébés

Avec le vieillissement de la population, les ventes de couches pour adultes incontinents s'apprêtent à dépasser celles des couches-culottes pour enfants. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des mannequins japonais saluent le public après un défilé de couches pour adultes, le 25 septembre 2008.  (DAVID GUTTENFELDER / AP / SIPA )

La demande est telle que trois marques ont agrandi leurs usines. En raison du vieillissement de la population japonaise, les ventes de couches pour adultes devraient dépasser celles des couches pour bébés d'ici 2020, a rapporté mercredi 10 juillet le journal nippon Nikkei, cité par le site américain The Atlantic (en anglais).

Toutefois, selon Unicharm, premier fabriquant de couches au pays du Soleil-Levant, le basculement se serait opéré dès 2011.

20% de la population a plus de 65 ans

Ce marché croît de 6 à 10% par an et rapporte déjà 1,4 milliard de dollars, poursuit le site. Une tendance durable, puisque le Japon présente la plus grande proportion de plus de 65 ans dans le monde : plus de 20% de la population. Une aubaine pour les fabriquants étant donné que les couches pour adultes se vendent 2,5 fois plus cher que leurs équivalents pour petits. 

Si les ventes explosent, le recours à de tels produits continue d'embarrasser les consommateurs. En Suède, la companie SCA, leader mondial des produits d'hygiène (Tena, Lotus, Nana…), a envoyé un échantillon de ses couches à tous les hommes de plus de 55 ans, indique The Atlantic. L'histoire ne dit pas si les ventes ont décollé. En revanche, le standard de la société a été assailli d'hommes en colère.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.