Cet article date de plus de quatre ans.

Appellations : le casse-tête des labels

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Appellations : le casse-tête des labels
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Censés aider le consommateur, les labels peuvent parfois devenir de véritables problèmes pour les producteurs, comme l'explique la journaliste Justine Weyl sur le plateau du 13 heures.

Il existe de nombreux cas où les produits sont copiés et pour lesquels les fabricants n'arrivent pas à se mettre d'accord autour d'un label. "Par exemple, le savon de Marseille, explique la journaliste Justine Weyl. On en trouve partout, mais difficile de savoir s'il vient vraiment de Marseille, tant qu'il n'y a pas l'IG, l'indication géographique. Le problème, c'est que les fabricants sont incapables de se mettre d'accord sur la recette et c'est un problème parce que l'IG est un cahier des charges qui définit de manière très précise comment doit être fabriqué le produit. Et comme tous les fabricants n'ont pas exactement la même recette, ça bloque."

L'IG Laguiole au point mort

"Les fabricants de couteaux connaissent bien aussi ce casse-tête, poursuit la journaliste de France 2. L'IG Laguiole est au point mort depuis des années parce que les couteaux Laguiole sont fabriqués à Laguiole, mais aussi à Thiers, dans le Puy-de-Dôme. Deux origines, mais une seule peut obtenir le label."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.