Appellation : le sésame pour protéger le savoir-faire des meubles artisanaux

Les appellations d'indication géographique protégeant les produits made in France concernent désormais des objets. Une appellation que cherche à obtenir une fabrication artisanale et haut de gamme de meubles à Liffol-le-Grand (Vosges).

FRANCE 2

C'est écrit à chaque coin de rue. À Liffol-le-Grand (Vosges), on fabrique des sièges. Ce village de 2400 habitants compte plus d'une vingtaine de fabricants. La raison de cette concentration se trouve dans la forêt alentour. Des chênes et des hêtres en abondance. Une matière première de qualité que gère Coralie Lenne. À elle de sélectionner les arbres qui feront les futurs meubles.

Liffol, "capitale du siège"

"La partie qui va être utilisée pour faire du mobilier est la partie basse de l'arbre où il y a le plus de matière et potentiellement le moins de défauts", explique Coralie, responsable ONF Neufchateau. Seuls les meilleurs morceaux arriveront dans la manufacture. Ce sont les salariés qui façonnent le bois et lui donne sa valeur. Un travail d'orfèvre jusque dans les finitions à l'or 24 carats ou au cuivre. Des sièges à plusieurs milliers d'euros réalisés sur mesure. Un savoir-faire qui séduit les plus grands, comme Albert II de Monaco ou encore Hollywood. Des sièges reconnus, mais pas encore protégés. Aujourd'hui aucun label n'existe pour protéger leur origine, d'où l'intérêt d'obtenir une indication géographique pour toutes les manufactures de Liffol afin d'éviter la copie. Un moyen de protéger la notoriété de la "capitale du siège".

Le JT
Les autres sujets du JT