Cet article date de plus d'onze ans.

Appel de l'UMP contre la hausse des impôts à Paris

Le président de la fédération UMP de Paris et la ministre de l'Economie signent contre la hausse des impôts locaux
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La mairie de Paris (© France)
Le président de la fédération UMP de Paris et la ministre de l'Economie signent contre la hausse des impôts locauxLe président de la fédération UMP de Paris et la ministre de l'Economie signent contre la hausse des impôts locaux

Philippe Goujon et Christine Lagarde cosignent avec quatorze autres élus UMP de Paris une tribune dans le Figaro dénonçant des "taux d'imposition qui ont atteint cette année leur plus haut niveau historique".

"La hausse approchera les 25% en deux ans"

"Pour les propriétaires, la taxe foncière augmente en moyenne de 30% par rapport à l'année dernière. Quant à la taxe d'habitation, la hausse moyenne est de l'ordre de 9%. Et ce n'est pas fini. Le maire de Paris a d'ores et déjà promis pour l'année 2010 une hausse de même importance", indiquent les signataires, au total une quinzaine d'élus UMP de la capitale.

"Avec l'évolution prévisible des bases d'imposition et l'inflation, la hausse moyenne des impôts locaux approchera les 25% en deux ans. Record historique, toutes catégories" ajoutent-ils.

Les élus UMP soulignent qu'en "huit ans, les dépenses de personnel ont augmenté de 45,7% et l'endettement de la ville et du département a quasiment doublé".

Appel à la manifestation de tous contribuables parisiens


"Avec des hausses d'une telle brutalité, les Parisiens déjà touchés par le coût de la vie très supérieur à Paris que dans le reste de la France, n'admettront pas une hausse supplémentaire d'un impact comparable pour l'année prochaine", indiquent-ils, concluant: "Que tous les contribuables parisiens se manifestent et se joignent à nous pour exiger que le maire de Paris renonce en 2010 au matraquage fiscal supplémentaire déjà annoncé".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.