Cet article date de plus de neuf ans.

American Airlines a privilégié Airbus en annonçant mercredi la plus grosse commande de l'histoire de l'aviation

American Airlines, 3e compagnie américaine derrière United Continental et Delta, va pouvoir renouveler sa flotte avec l'achat de 460 moyen-courriers "économes", dont 260 Airbus A320 et 200 Boeing 737.Selon Airbus, sa commande est "de l'ordre de 23 milliards de dollars prix catalogue". Pour Boeing, elle est de "15 milliards, prix catalogue".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un airbus A320.

American Airlines, 3e compagnie américaine derrière United Continental et Delta, va pouvoir renouveler sa flotte avec l'achat de 460 moyen-courriers "économes", dont 260 Airbus A320 et 200 Boeing 737.

Selon Airbus, sa commande est "de l'ordre de 23 milliards de dollars prix catalogue". Pour Boeing, elle est de "15 milliards, prix catalogue".

Cette commande, qui devra être livrée entre 2013 et 2022, est assortie de 100 options pour des 737 supplémentaires et 365 options pour des Airbus. American Airlines se laisse donc la possibilité d'acquérir au total 925 avions en douze ans, dont 625 Airbus et 300 Boeing.

Cette méga-commande fait tomber le précédent record enregistré en juin avec la vente de 200 Airbus A320 Neo à la compagnie malaisienne AirAsia.

Le montant de la transaction n'a pas été précisé. AMR a juste indiqué qu'elle avait obtenu un financement de 13 milliards de dollars de la part des constructeurs "à travers des transactions de leasing", qui devrait couvrir le coût des 230 premières livraisons.

Airbus assure que sa commande est "de l'ordre de 23 milliards de dollars prix catalogue". Boeing, sans préciser le montant, indique que la vente des 200 appareils s'élève à "environ 15 milliards de dollars au prix catalogue".

Le groupe Americain Airlines a annoncé parallèlement à sa commande avoir enregistré une perte de 286 millions de dollars au deuxième trimestre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.