Agriculture : la permaculture, une autre manière de faire du maraîchage

Le principe ? Faire pousser un maximum de produits sur une petite parcelle tout en respectant les sols. Le reportage de France 2 dans l'Eure.

FRANCE 2

Il y a quatre ans, ce couple de maraîchers a créé complètement sa ferme sur une plaine céréalière en culture intensive. Son objectif ? Enrichir une terre appauvrie grâce à la diversité. "On a installé 300 arbres fruitiers et on fait de la culture étagée pour optimiser la place", explique Édouard Stalin, de la ferme des Rufaux à Bouquetot (Eure). Framboisiers sous les pommiers, légumes de toute saison, il y a des centaines de variétés sur une surface limitée.

Difficile d'en vivre

Ces maraîchers cultivent tout en agriculture biologique en s'inspirant d'un concept : la permaculture. Leur sol est paillé, ce qui permet de réduire l'érosion du vent, et de faire ruisseler l'eau moins vite. Ils ne retournent pas non plus la terre : ce sont les vers de terre qui le font. Et les oiseaux s'occupent des nuisibles, papillons, pucerons ou chenilles. Résultat : pas de pesticides, pas d'engrais chimique. Aucune dette, mais difficile de se dégager un Smic. La vente de paniers de saison est encore insuffisante, même si les clients sont de plus en plus nombreux.

Le JT
Les autres sujets du JT